Avec beaucoup beaucoup de retard, voici les premières photos de Shanghai !

Alors je commence par raconter un peu Shanghai ou par justifier cet énorme retard dans la publication de billet et des ces photos ? On va dire que j'ai une vie bien remplie, ça suffira.

Shanghai donc. A l'origine, je voulais aller prendre le soleil à Hong-Kong, Shanghai n'était pas vraiment une destination qui me faisait rêver. Quoique ... c'est suite à un reportage de Sept à Huit, sur Shanghai et son exposition universelle et diffusé pendant l'hiver 2009 - 2010, que j'ai réalisé que la Chine, ou en tous cas que certaines villes de Chine, n'étaient pas aussi trash que je le pensais. C'est à ce moment là que j'ai commencé à me renseigner sur la vie à Shanghai et que j'ai commencé à envisager cette destination comme un choix probable pour mes futurs voeux d'affectation. Finalement, il n'y avait pas de poste à ma convenance à Shanghai, ce qui m'a conduite à envisager, à étudier, et à valider la probabilité Pékin ! Aïe aïe aie ... en me relisant je me rends compte qu'à l'origine de ma vie à Pékin, il y a Harry Roselmack et TF1. Que dire pour ne pas m'enfoncer davantage ... ah tiens, je vais vous enfoncer aussi ... ceux d'entre vous qui viendront en voyage en Chine au cours de ces prochaines années, qui y viendront parce que j'y suis et qui n'auraient pas du tout pas vraiment envisagé cette destination si je n'étais pas à Pékin ... vous devrez aussi une partie de ce voyage à Harry et à TF1 ! Voilà, je me sens moins seule là :)

Bon revenons à nos moutons, et à mon petit séjour à Shanghai.

Les premières photos sont par ici :

 

shanghai

 

Je suis arrivée le jeudi soir, il faisait nuit. Il y a deux aéroports à Shanghai, et comme il y avait du choix pour les vols, j'ai pris la peine de choisir le plus petit des 2 aéroports, le moins éloigné de la ville également.

A bord de l'avion, ça sentait la bouffe, et j'avais faim, mais le repas devait être réservé à la première classe, nous on a rien eu. Sur le siège devant moi, un blondinet boutonneux et aux cheveux gras et un peu longs, n'arrêtait pas d'incliner et de repositionner son siège. Bref le voyage n'a pas été génialissime.

Une fois sortie de l'avion, j'ai trouvé facilement un taxi. J'ai montré l'adresse de mon hotel en chinois au chauffeur de taxi. Comme la rue est très longue et en sens unique, il a carrément appelé l'hotel pour savoir à quel niveau il se trouvait. C'est plutôt sympa. Coté prix par contre, le taxi est plus cher qu'à Pékin.

Le vendredi matin, j'ai découvert le petit déj de l'hôtel. Vous verrez la photo. On va dire que ça pourrait être pire, mais ce n'est franchement pas ma tasse de thé, le salé au réveil. Ensuite, j'ai essayé d'obtenir un plan de la ville, mais comme c'était chinois ou rien, j'ai pris rien. Je me suis débrouillée avec les plans de mes guides, sachant que mon hôtel était hors plan, évidemment. J'ai fait le petit poucet version 21° siècle, en prenant des photos des panneaux des rues. Et quand je suis tombée sur la rivière Suzhou je l'ai suivie jusqu'au Bund.

Le Bund, c'est THE place de Shanghai. C'est sur le bord de la rivière Hangzhou, c'est une grande promenade, d'un côté il y a les batiments néoclassiques, vestiges de l'époque coloniale, qui abritent des hotels et des banques. De l'autre côté de la rivière, il y a Pudong et ses tours futuristes qui sont la vitrine de Shanghai.

Une vingtaine de photos pour commencer. Tout l'album est en ligne, mais le reste des commentaires arrivera plus tard ! C'est que la soupe ne se fait pas toute seule, et j'ai une scéance marché suivie d'une scéance épluchage qui m'attendent ;)